FFSA - Championnat de France des Circuits
 
19.08.2020 COMMUNIQUE DE PRESSE
 
 
Les Coupes de Pâques en été, c’est ce week-end !
 
 

Comme prévu, c’est bien à Nogaro, lors des traditionnelles Coupes de Pâques, que débutera la saison 2020 du Championnat de France FFSA des Circuits. Mais pour la première fois de leur histoire, ces Coupes de Pâques auront lieu en août, du 21 au 23 pour être précis. Une appellation conservée en guise de pied de nez à ce virus qui a repoussé l’ouverture des compétitions hexagonales de plus de quatre mois !

  FFSA - Championnat de France des Circuits
 
Affiche Coupes de Pâques de Nogaro 2020
 
 

La patience de tous sera récompensée en ce quatrième week-end du mois d’août : pour lancer sa saison, le Championnat de France FFSA des Circuits propose en effet un meeting cinq étoiles réunissant la plupart des séries majeures du sport automobile en bleu-blanc-rouge. Trois jours durant, les spectateurs admis sur les abords du Circuit Paul Armagnac de Nogaro pourront – tout en respectant les règles sanitaires en vigueur – se délecter d’un spectacle aussi intense que varié avec des GT, des monoplaces, des voitures de tourisme et des prototypes. 

 

Au total, 24 courses (11 le samedi dès 10h30 et 13 le dimanche dès 9h00) sont au menu avec le Championnat de France FFSA GT en tête d’affiche d’un programme comprenant aussi d’autres séries habituelles comme le Championnat de France de Formule 4 FFSA, la Renault Clio Cup France, la Sprint Cup by Funyo Sport Proto et l’Alpine Elf Europa Cup. Par ailleurs, on notera aussi la présence de deux séries invitées : la Mitjet International et la sympathique Twin’Cup. Attention, le nombre de places est limité et il sera impératif d’avoir acheté au préalable un ticket en prévente pour rentrer dans l’enceinte du tracé gersois. Mais le spectacle en vaudra la peine ! 

 

Championnat de France FFSA GT : entre valeurs sûres et nouveautés

 

Doubles champions de France en titre dans la catégorie Pro-Am avec une Audi R8 LMS de la formation Saintéloc, Grégory Guilvert et Fabien Michal n’ont pas voulu changer une équipe qui gagne. Le duo apparait donc comme favori dans une cuvée 2020 du Championnat de France FFSA GT qui ne manquera de nouveautés. On pointera tout d’abord l’apparition d’une nouvelle catégorie Silver Cup (soit une association de deux pilotes classés Silver par la FIA) en plus des classes Pro-Am et Am Cup que l’on connait depuis 2017. Ce sont donc trois équipages (et trois équipes…) qui seront sacrés Champions de France FFSA au terme de cette saison !  

 

Les autres nouveautés espèrent se distinguer sur la piste avec notamment les très attendues Toyota GR Supra GT4, dont celle alignée officiellement par le Toyota Gazoo Racing France by CMR pour Julien Piguet et Aurélien Panis. Le passage du Champion Am Cup 2019 Nicolas Gomar à la classe Pro-Am sera d’autant plus surveillé que l’équipe AGS Events représente désormais les intérêts d’Aston Martin. Au total, ce sont d’ailleurs pas moins de 33 GT4 de sept constructeurs prestigieux qui s’affronteront avec, en plus d’Audi, Toyota et Aston Martin, l’incontournable marque française Alpine, BMW, Mercedes-AMG et Ginetta. Voilà qui promet un spectacle grandiose lors de trois courses d’une heure – avec changement de pilote obligatoire à la mi-course – programmées samedi à 15h40 puis dimanche à 9h55 et à 16h05.

 

F4 Academy : Nogaro ouvre les festivités avec un effectif de qualité

 

“Les pilotes ont hâte d’en découdre”, confirme Amaury Richard, responsable sportif du Championnat de France F4 à la FFSA Academy. “Deux journées de tests sont prévues cette semaine à Nogaro, afin de préparer au mieux les Académiciens pour ce premier rendez-vous. Le staff technique est prêt, les monoplaces ont été préparées avec soin, je pense qu’avec le nouveau moteur turbo plus puissant et plus léger que nous avons adopté, les pilotes vont bénéficier d’une compétition leur permettant d’évoluer dans les meilleures conditions possibles. Le tout dans le strict respect du protocole sanitaire mis en place avec les différentes autorités compétentes”. 

 

Cette saison, le calendrier fait état de 7 meetings étalés d’août à septembre, avec une liste des engagés composée de 14 pilotes. “Malgré la situation due à la Covid-19, le Championnat de France F4 présente un très bel effectif, avec un équilibre intéressant entre pilotes français et étrangers”, ajoute Amaury Richard.

 

Plusieurs pilotes arrivent avec une solide expérience du karting, comme Sami Meguetounif, Loris Cabirou, Romain Leroux, le Néerlandais Marijn Kremers, le Russe Lev Lomko ou le Britannique Kai Askey. Grâce à un partenariat avec la Racing School du circuit japonais de Suzuka, Ren Sato et Ayumu Iwada seront de la partie. Vainqueur de la Richard Mille Young Talent Academy, le Mexicain Rafael Villagomez s’élancera avec des objectifs élevés, tout comme le redoublant Isack Hadjar. Noah Andy, Daniel Ligier, Owen Tangavelou, l’Ukrainien Ivan Peklin et l’Allemand Valentino Catalano viendront compléter le plateau.

 

Renault Clio Cup France : Nouvelle année, nouveau modèle, nouvelle ère ! 

 

Avant de fêter ses trente ans l’année prochaine, la coupe monomarque la plus populaire de l’Hexagone se renouvelle avec l’arrivée de la cinquième génération de l’iconique Clio Cup. Plus accessible et polyvalente que jamais, l’héritière de la mythique Coupe Renault 8 Gordini lancera sa saison sur le Circuit Paul Armagnac de Nogaro en réunissant vingt-sept pilotes prêts à batailler pour devenir les premiers à ouvrir le palmarès de cette nouvelle ère. 

 

Parmi les favoris, on retrouvera notamment le tenant du titre Dorian Guldenfels (TB2S) et des ténors de la discipline à l’image de Nicolas Milan (Milan Compétition), couronné à cinq reprises en France, et David Pouget (GPA Racing), sacré en Espagne l’an passé. Tous les trois seront entourés d’équipiers qui viseront légitimement la victoire grâce à leur vitesse de pointe et leur expérience.

 

La lutte s’annonce tout aussi disputée dans les catégories Juniors et Gentlemen où s’affronteront de jeunes espoirs ambitieux tels que Doriane Pin (GPA Racing) ou des concurrents rodés aux batailles pare-chocs contre pare-chocs comme Mickaël Carrée (T2CM). 

 

Le peloton sera complété par des figures bien connues des formules de promotion berlines, des piliers de la Coupe de France des Circuits et d’anciens pilotes de rallye et de karting espérant tous démontrer leur potentiel grâce à l’arrivée de Nouvelle Clio Cup. 

 

Enfin, il conviendra de surveiller les prétendants de la Clio Cup Spain, présents pour cette grande première en réunissant toutes les générations entre Isidro Callejas (Chefo Sport), le benjamin du plateau à tout juste seize ans, et Jean-Louis Carponcin (Team Boizot Compétition), vainqueur de la Coupe de France Renault Super 5 GT Turbo en 1989 et désormais âgé de soixante-dix ans !

 

Alpine Elf Europa Cup

 

Après une longue attente, le peloton de l’Alpine Elf Europa Cup s’apprête à rallumer les moteurs de leurs Alpine A110 Cup pour lancer la saison 2020. Avec trois courses à l’affiche des Coupes de Pâques, une première pour la catégorie, le coup d’envoi de cette troisième édition s’annonce d’autant plus intense en ayant réuni un plateau incroyablement compétitif.  

 

Si Pierre Sancinéna (Racing Technology) semble faire office de favori à la lecture de la liste des engagés, le premier vainqueur de l’Alpine Elf Europa Cup aura fort à faire pour reconquérir sa couronne remportée en 2018. 

 

Le Normand devra notamment vaincre Marc Guillot et Mateo Herrero, les leaders de la structure Herrero Racing by Milan Compétition, respectivement deuxième et troisième du classement général l’an dernier. Autosport GP alignera aussi un duo mêlant expérience et jeunesse avec Jean-Baptiste Méla et Laurent Hurgon tandis qu’il faudra surveiller de nouveaux venus comme la Polonaise Gosia Rdest (Racing Technology) et le Français Anthony Fournier (Race Cars Consulting). 

 

Mateo Herrero et Jean-Baptiste Méla viseront également un deuxième sacre dans la catégorie Junior face à de jeunes ambitieux comme Lilou Wadoux (Autosport GP), Edwin Traynard (Autosport GP) et Louis Méric (Herrero Racing by Milan Compétition). En parallèle, six Gentlemen s’affronteront avec Pierre Macchi (Autosport GP), Philippe Bourgois (Racing Technology), Stéphane Proux et Franc Rouxel (Herrero by Milan Compétition), mais aussi Stéphane Auriacombe (Tierce Racing) et Yves Lemaître (Mirage Racing). 

 

Extrêmement équilibré, ce plateau réunissant dix-huit concurrents sera complété par les pilotes officiels Signatech Alpine Elf en Championnat du Monde FIA d’Endurance Thomas Laurent et André Negrão. Inéligibles aux points, les deux hommes troqueront leur Alpine A470 pour se partager l’Alpine A110 Cup n°110 et affûter leur coup de volant en vue des 24 Heures du Mans ! 

 

Sprint-Cup by Funyo 2020 : qui succédera à Nicolas Canard ?

 

Nicolas Canard avait annoncé l'an dernier qu’il arrêtait la compétition fin 2019. Ils seront donc nombreux dans les principaux teams à vouloir lui succéder. En voici une première liste non-exhaustive.

 

HMC Racing, le team tenant du titre fort de 6 voitures engagées encore cette saison pourra compter sur son pilote de pointe Marc-Antoine Danielou (lmp3) pour garder le titre du côté de Lohéac. Marc-Antoine connaît bien la Funyo et a remporté le titre en 2011 et 2017 en F5. Frank Lefevre et Olivier Gauclere qui ont terminé en 2019 sur le podium des gentlemen et le jeune Hugo Condé (19 ans) seront des candidats sérieux aux podiums cette année, tout comme Christian Camboulive et Jean Claude Rolland qui vont viser des podiums en catégorie Gentlemen. 

 

AGR Bleu Mercure, tenante du titre en 2018, revient à la charge avec 5 pilotes tous candidats à la victoire. Aurélien Roubineau, Champion 2018 sera accompagné d’un nouvel équipier en la personne de Gwenaël Delomier (FFSA GT) qui a déjà remporté le titre Funyo F5 en 2016. Seront également présents au sein du Team de Jennifer Michel les inséparables et « rapides » Éric Tessier et Patrick Seille tous deux au volant de nouvelles SP05 EVO. Le Manceau Oswald Triboulet un fidèle d’AGR sera également en Sprint CUP. 

 

Le team Atelier Vendée Performance AVP avec 3 voitures présentes sur la saison 2020 et deux pilotes expérimentés pourra compter sur Sosthène Rousseau, le revenant Claude Chaumont et les jeunes Kevin Barthes et David Litzistorf.

 

Les Palois de PÔLE POSITION 81 qui ont remporté plusieurs victoires l'an dernier, repartent avec Stéphane Codet mais aussi Edouard Hery, le Champion 2019 en Gentlemen et le jeune David Chiche déjà vu en 2019.

 

Retour du Team SCIABBARRASI avec 3 voitures dont une pour Marcel Sciabbarrasi, une seconde pour son fils Sébastien et la dernière pour Serge Meresbian qui fera ses débuts en Sprint Cup. 

 

Vice-Champion 2019 de la FUNYO F5, Benoit Eveillard pourra compter sur le très sérieux team BELT RACING que nous retrouverons également en Endurance FUNYO pour gravir quelques podiums et voir plus si affinité. 

 

Le Team RV COMPETITION de Romain Vassal qui a beaucoup travaillé sur la préparation de ses FUNYO alignera de nouveau les frères Vassal Christian et Michel engagés en gentlemen.

 

Thomas Nares, découvert durant la course virtuel e-Grand Prix Funyo de Mai dernier passera aux courses réelles dès Nogaro. Le pilote Israélien Dekel Naar déjà vu en Funyo fait son retour cette saison 2020. Enfin plusieurs fidèles de la Funyo comme Yves Orhant, le créateur de la marque, Dominique Arnoux, Jonathan Dessens ou encore Etienne Champetier viendront faire plusieurs piges durant la saison 2020. 

 

 
FFSA - Championnat de France des Circuits
Pour être définitivement retiré de nos listes de diffusion, cliquez ici.