FFSA - Equipe de France FFSA Circuit
 
01/11/2021 COMMUNIQUE DE PRESSE
 
 
ÉQUIPE DE FRANCE FFSA CIRCUIT - Formule Régionale par Alpine à MONZA
 
David et Hadjar remportent les deux finales de Monza
 

Les deux pilotes de l’Équipe de France FFSA Circuit ont fait main basse sur les deux dernières courses du Championnat d’Europe de Formule Régionale par Alpine. Hadrien est vice-champion de la discipline, Isack meilleur rookie. Á Suzuka, Giuliano Alesi a terminé la saison de Super Formula par une course probante conclue à la 8e place.

  FFSA - Equipe de France FFSA Circuit
 
La Marseillaise a retenti deux fois à Monza, Hadjar est champion Rookie. © FRECA
 
 

Les faits marquants :

-        Hadrien David signe la pole position de la première course qu’il remporte devant Isack Hadjar.

-        Isack s’impose dans la seconde course qu’Hadrien boucle au 3e rang.

-        Hadrien compte 9 podiums, Isack 5.

-       Giuliano Alesi remonte de la 13e à la 8e place de la finale de Super Formula disputée à Suzuka.

 

Et de 2 pour Hadrien !

 

Hadrien David et Isack Hadjar avaient quitté l’Italie avec un goût amer, il y a deux semaines, à l’issue des courses du Mugello. Le premier nommé y avait perdu ses chances de sacre en étant éperonné au premier virage tandis que le benjamin de l’Équipe de France FFSA Circuit n’avait rien pu faire pour empêcher la défaite collective de l’équipe R-ace GP. Les deux compères avaient hâte de disputer la finale du Championnat d’Europe de Formule Régionale par Alpine sur le légendaire autodrome de Monza.

 

Dans le temple de la vitesse européen, Hadrien a fort à propos pris ses adversaires de vitesse dans la dernière séance d’essais libres puis en qualifications pour s’emparer de sa première pole position de la saison. « J’avais un excellent set-up ce qui m’a procuré une grande confiance au volant », reconnaît Hadrien. « Je n’ai pas cherché à tout prix à prendre l’aspiration de quelqu’un, mais j’ai eu de la chance qu’un adversaire soit suffisamment proche devant moi sans pour autant me gêner. J’ai donc pu attaquer, faire de bons tours et progresser jusqu’au bout ».

 

Contrairement au Mugello où le manque d’opportunité de dépassement a affadi le spectacle, Isack espérait pimenter la première course de Monza en s’élançant depuis la 6e place de la grille tandis qu’Hadrien redoutait l’aspiration dont seul le leader ne bénéficie pas. « En même temps, j’étais très heureux de partir en tête car si je prenais un bon départ j’avais l’assurance de ne pas subir les gerbes d’eau de mes adversaires », explique Hadrien en référence à l’averse venue rebattre les cartes à quelques minutes du départ.

 

Hadrien a pris un envol impeccable et s’est peu à peu mis hors de portée de ses rivaux. Il a opposé une résistance héroïque à plusieurs d’entre eux pour signer sa 2e victoire de la saison après son succès du Paul Ricard. Du haut de ses 17 ans, Isack a fait une démonstration de maîtrise en ne tombant dans aucun des nombreux pièges d’un autodrome de Monza passablement humide par endroit. Il a ainsi bénéficié des erreurs d’adversaires chevronnés pour remonter à la 2e place et devenir le dauphin de son équipier de l’Équipe de France FFSA Circuit et de R-ace GP.

 

Son dernier rival pour le titre de meilleur rookie ayant été happé par l’un des nombreux guêpiers de Monza, Isack est devenu le vainqueur de la catégorie dès le samedi soir.

 

 

Et de 2 pour Isack !

 

L’ultime manche du premier Championnat d’Europe de Formule Régionale par Alpine s’est ouverte par une séance qualificative à quitte ou double, lorsque l’asphalte séchant la stratégie gagnante était d’être le dernier à couper la cellule de chronométrage. Isack a tiré le n°3 au casino lombard, Hadrien le n°7.

 

Donné derrière la voiture de sécurité, le départ a privé les pilotes d’opportunités de remonter des places dans les premiers mètres. Mais sur une piste portant encore les stigmates d’une ondée, les franches occasions de gagner des places ont bientôt plu à verse. Isack et Hadrien ont connu une course sans nuage et sont méthodiquement remontés aux 1ère et 3e place. Isack égalise ainsi avec son complice au nombre de victoires après son triomphe monégasque. Le week-end des deux duellistes de l’Équipe de France FFSA Circuit permet à R-ace GP de devenir la première équipe championne dans l’histoire du nouveau championnat.

 

Hadrien a quant à lui conclu sa saison en vice-champion des pilotes, Isack prenant la 5e place finale. « Je voulais vraiment terminer l’année sur une victoire ! » s’amuse Isack, « Les deux leaders ont fait une erreur et j’ai sauté sur l’occasion, même si j’aurais préféré gagner en piste car notre voiture avait un comportement excellent et je me sentais suffisamment rapide pour aller chercher la 1ère place ». « C’est une bonne manière de mettre un point final à cette saison », renchérit Hadrien, « La seconde course était tendue car je jouais la place de vice-champion avec Aron qui m’a dépassé, mais au final Je pouvais difficilement espérer mieux qu’une pole position, une victoire et un podium sur ce magnifique circuit. La cerise sur le gâteau est d’apporter le titre à R-ace GP. C’est une belle récompense pour tout le monde ».

 

 

Alesi dans les points à Suzuka

 

Brillant sous le déluge de Motegi deux semaines plus tôt en Super Formula Lights – dont il était devenu le vice-champion – Giuliano Alesi a participé à la finale de la catégorie reine du sport automobile nippon sur le circuit de Suzuka.

 

Treizième en qualifications, le Français a péché par excès de zèle. « J’ai voulu modifier les réglages pour tenter d’entrer dans le top 10, mais c’était peut-être trop optimiste », reconnaît Giuliano, « Mais c’est l’expérience qui rentre ! Je suis sûr que cela me servira pour l’avenir ».

 

En course, le jeune Français a spectaculairement redressé la barre en remontant à la 8e position, six rangs devant son équipier qui avait pris place sur la 3e ligne de la grille de départ. « J’ai bien appliqué ma feuille de route et j’ai tiré le maximum de l’auto », se réjouit Giuliano qui a effectué un changement de pneu précoce pour ensuite déployer une défense inspirée face à une armada d’adversaires entreprenants, « Je ne pense pas qu’il était possible de faire mieux. Je suis très content de terminer l’année dans les points et avec une course convaincante » conclut Giuliano qui, bien que n’ayant participé qu’à 70% des courses, referme le chapitre Super Formula 2021 à seulement 4 points de son équipier.

 

Super Formula

Giuliano Alesi

Position sur la grille : 13e

Résultat : 8e  

 

Championnat

11e, 20 points

 

Formule Régionale Europe par Alpine

Hadrien David                                               Isack Hadjar

 

Course 1                                                         Course 1

Position sur la grille : Pole position                  Position sur la grille : 6e

Résultat : Victoire                                             Résultat : 2e

 

Course 2                                                         Course 2

Position sur la grille : 7e                                    Position sur la grille : 3e 

Résultat : 3e                                                     Résultat : Victoire   

 

Championnat                                                  Championnat

2e, 209 points                                                 5e, 166 points

 

 
FFSA - Equipe de France FFSA Circuit
Pour être définitivement retiré de nos listes de diffusion, cliquez ici.