FFSA - Championnat de France Superkart
 
15 juillet 2019 COMMUNIQUE DE PRESSE
 
 
Superkart à Dijon : Elkmann pour la 5e fois. Bondier et Sebastia méritants
 
 

C’est sous la chaleur estivale que se déroule la finale du Championnat de France de Superkart à Dijon ces 12 & 13 juillet. Si le suspens est éventé pour le titre 2019, la motivation est manifeste pour la plupart des engagés.  En effet, le plateau des «outsiders» est devenu très homogène cette saison, ce qui pousse les concurrents à être studieux le vendredi afin de déterminer le meilleur set-up possible et à se préparer pour conquérir ne serait-ce qu’une place en piste

 
 
  FFSA - Championnat de France Superkart
 
Peter Elkmann file vers son 5e titre. N.Bondier (n° 39) et A.Sébastia (n°18) sont à ses trousses et s'offrent un double podium. ©mediasuperkart
 
 

Le moindre point peut s’avérer crucial pour départager les protagonistes aux classements finaux, soit général soit pour le nouveau Trophée dédié aux Gentlemen. Peter Elkmann (Anderson/VM) sera le seul de tout le week-end à rouler sous la barre des 1’15’’. S’il réalise la pôle en 1’14’’865’’’ il n’approche pas son record de 2018. Nelson Bondier (MSkart/VM) confirme qu’il faut compter sur lui. Pour un Rookie, il s’offre le 3e temps en 1re  qualification mais serre en seconde. L’Allemand Andreas Jost (Anderson/VM) sur son circuit favori se positionne en rival attendu de son compatriote.

 

Surprise, Jost est non partant à la 1re Course, réparant son circuit d’alimentation. La course est animée. Certes Peter Elkmann prend le commandement mais il ne lâche pas ces adversaires dont Nelson Bondier agressif dès l’extinction des feux, Alexandre Sebastia (Anderson/DEA) qui ne s’en laisse pas compter, Zuleta (MSkart/VM) qui reste à l’affut et Jason Dredge (Anderson/PVP) déjà revenu après avoir gagné 2 places. Malheureusement ce dernier doit renoncer au 5e tour. Sebastia déborde Bondier à mi-course mais Zuleta s’arrête (pneu arrière gauche détruit), la Safety-Car est déployée le temps de dégager le Kart du Colombien. Au restart, Elkmann accélère tôt, Bondier bondit pour repiquer Sebastia. Un peu plus loin, Christophe Grenier (MSkart/VM) a géré ses pneus, il précède Ingvar Bjerge (Anderson/VM) qui confirme sa forme manifestée à Nogaro, tandis que Mario De Oliveira (MSkart/VM) s’est fait surprendre et a cédé son rang. Il est même repris par Kévin Ranoarimanana (MSkart/DEA) de retour en Superkart après une longue absence au sein d’un groupe compact en pleine bagarre comprenant également Y. Lamalle (MSkart/VM) et T. Bethfort. (PVP/PVP). Elkmann s’échappe avec le meilleur temps en course, Bondier résiste à Sebastia pour le podium.

 

Le nombre de tours de la seconde course a été réduit par sécurité eu égard aux pneumatiques se dégradant trop vite avec la chaleur. Le trio du podium précédent mène la course mais Jost parti dernier pointe vite 5e derrière De Oliveira bien élancé. Grenier est parti prudent, il précède néanmoins Ranoarimanana et Bjerge. Un attardé stoppe limite sur la trajectoire, la Safety est envoyée. Les pilotes sont impatients aux drapeaux verts. Jost déborde Sebastia puis attaque Bondier. Il parvient à coller à Elkmann et lui met la pression. Sebastia rend la monnaie sa pièce à Bondier qui se plaindra de coupures moteur. Plus loin, De Oliveira cette fois veut montrer qu’il faut compter avec lui dans la bagarre, il parvient même à s’octroyer une petite marge sur le duo Grenier-Bjerge. Suit Zuleta qui a progressé (parti dernière ligne) mais avec modération. A l’issue de la course quelques pénalités sont délivrées, conséquence de l’anticipation des pilotes au restart. Le classement est révisé. Surtout, Sebastia récupère la seconde place et Bondier un nouveau podium.

 

Le Champion de France est à nouveau l’Allemand Peter Elkmann. C’est son 5e titre après l’intermède 2018. Il est le pilote le plus titré après les mythiques E. Gassin et D. Payart (10 titres). A. Sebastia après ses déboires de Magny-Cours termine fort et redevient vice-champion. C.Grenier remporte le nouveau Trophée Gentleman de peu devant J. Zuleta fort déçu que cela lui échappe. La Coupe de France est réservée au matériel non homologué en compétition FIA-CIK. Avec son ancien Rotax-FPE, Emmanuel Robbrech ramasse la mise.

 

Résultats Dijon 3e épreuve Championnat de France de Superkart 12 & 13 juillet ;

Course 1 : 1. Peter Elkmann, 2. N. Bondier, 3. A.Sebastia, 4.C.Grenier, 5.I.Bjerge, 6.K.Ranoarimanana, 7. M.De Oliveira, etc.

Course 2 : 1. Peter Elkmann, 2. A.Sebastia., 3. N.Bondier, 4. A.Jost, 5. M.De Oliveira, 6.  C.Grenier 7. I. Bjerge, etc.

Championnat de France : 1. Peter Elkmann 125 points, 2. A. Sebastia 62 pts, 3. J. Zuleta 58, 4.C. Grenier 54, 5. I. Bjerge 52, 6 Y Lamalle 49, 7. J.Dredge 48, 8. M.De Oliveira 47, etc.
 
FFSA - Championnat de France Superkart
Pour être définitivement retiré de nos listes de diffusion, cliquez ici.