FFSA - Historic Tour
 
10 JUILLET 2021 COMMUNIQUE DE PRESSE
 
 
HISTORIC TOUR D'ALBI - LE SAMEDI
 
Les débats sont ouverts !
 

Entamé vendredi en lever de rideau de la saison 2021, l’Historic Tour d’Albi s’est poursuivi samedi par une journée consacrée aux huit premières courses du week-end. Soit autant d’occasions d’ouvrir les compteurs du Championnat de France Historique des Circuits, le septième du nom.

  FFSA - Historic Tour
 
GT Classic et Saloon Cars au menu des courses de ce samedi © HVM Racing/B.Bonizec.
 
 

LE FILM DE LA JOURNEE

 

Challenge Formula Ford Historic / Qualifs

Le top 5 : 1.Belle (Lola T540E), 2.Faggionato (Van Diemen RF81), 3.Deverly (Lola T540E), 4.Brunetti (Merlyn Mk20), 5.Genecand (Lola T540E).

En deux mots : Ce week-end les deux courses du Challenge Formula Ford Historic (autrement dit les Formule Ford d’avant 1982) sont exceptionnellement regroupées sur la seule journée du dimanche. En attendant, le chrono a déjà défilé ce samedi matin pour ses 27 pilotes (dont un tiers en provenance de l’étranger) lors de la séance d’essais qualificatifs. Champion en titre, François Belle émerge du lot avec un temps record qui lui offrira le privilège d’aborder la course 1 en pole aux côtés du Monégasque Marc Faggionato. Jean-Jacques Deverly et Stéphane Brunetti s’élanceront de la deuxième ligne.

 

Roadster Pro Cup / Qualifs

Le top 5 : 1.Castillou, 2.Fresnais, 3.Ariscon, 4.Laborie, 5.Hergault.

En deux mots : La Roadster Pro Cup inaugure une nouvelle ère ce week-end en bénéficiant désormais d’un plateau exclusif. Son succès croissant le justifie, puisqu’elle réunit à Albi pas moins de 32 Mazda MX-5 « première génération ». Les deux courses prévues dimanche, ses pilotes ont pris leurs marques aujourd’hui en qualifs, Axel Castillou obtenant le meilleur chrono avec 137/1000 de seconde d’avance sur Laurent Fresnais. Avec les cinq premiers dans la même seconde, les courses dominicales s’annoncent particulièrement ouvertes.

 

Trophée Saloon Cars et Trophée GT Classic / Course 1 (30 mn)

Le top 5 Saloon Cars : 1.Grenet (Viper RT10), 2.Danne (BMW M3 GTR), 3.Lortal (Super Seven), 4.Pargamin (Toyota Carina), 5.Cairat (Super Seven).

Le top 5 GT Classic : 1.Mathieu (BMW M3 GTR), 2.Sabatier (Porsche 964), 3.Rosembly (BMW Z3), 4.Roche (Porsche 996), 5.Faure (Porsche 944).

En deux mots : Traditionnellement réunis sur le même plateau, les trophées GT Classic et Saloon Cars ont l’honneur de donner le coup d’envoi de la saison 2021 à l’occasion de leur course 1 du samedi matin. Qualifié en pole lors des essais du vendredi, Julien Grenet y confirme immédiatement sa supériorité face aux BMW M3 GTR de Sébastien Mathieu, leader en GT Classic, et Christian Danne. Après une courte neutralisation, la Viper RT10 reprend le même rythme et boucle les 30 mn de course avec une dizaine de secondes d’avance sur Sébastien Mathieu. Ce dernier remporte le GT Classic devant Laurent Sabatier et Geoffroy Rosembly. Côté Saloon Cars, il revient à Christian Danne et Thierry Lortal, bien remonté, le soin d’encadrer Julien Grenet sur le podium.

 

SportProtosCup / Course 1 (25 mn)

Le top 5 : 1.Vulliez (Bogani Alfa), 2.Fraisse (Lucchini Alfa), 3.Kolly (Lola BMW), 4.De Murard (Merlin Alfa), 5.Dougnac (Epsilon Alfa).

En deux mots : La seconde course du samedi matin place immédiatement au pouvoir les deux occupants de la première ligne de la grille de départ : le nouveau-venu Stéphane Nguyen et le fidèle et éclectique Dominique Vulliez. Le temps d’évacuer une auto en perdition et ces deux hommes reprennent leur lutte en tête devant le jeune Leo Colombini, aussitôt sanctionné par un Drive through. Le duel est malheureusement vite écourté par la sortie de piste de la Lucchini de Stéphane Nguyen, Dominique Vulliez voyant ainsi une sérieuse menace s’éclipser. Le pilote de la Bogani Alfa s’impose finalement après avoir contrôlé le retour de l’expérimenté Rémy Fraisse en fin de course. Louis Kolly complète le tiercé gagnant avec cette fameuse Lola « ex team Archambeaud » pilotée en son temps par Gérard Larrousse.

 

Asavé Racing 65 et Asavé Racing 75 / Course 1 (45 mn)

Le top 5 Asavé Racing 65 : 1.Rousselot (Cobra Daytona), 2.Benne (Lotus Elan), 3.Mora (Porsche 911), 4.Beltramelli (TVR Griffith), 5.Bernolli (Shelby Cobra).

Le top 5 Asavé Racing 75 : 1.David/De Murard (Lola T70), 2.Regnier (Porsche 910), 3.Dauxerre (Porsche 911 SC), 4.Lagache (Porsche 914), 5.Dusailly (Ford Escort RS).

En deux mots : Détentrice du meilleur chrono en qualifs mais immobilisée par un problème moteur, la Ford GT40 du tandem « maison » Didier Sirgue/Gregor Raymondis est la grande absente au départ de cette endurance de 45 mn avec une fenêtre d’arrêt obligatoire dans la voie des stands. A l’ouverture de celle-ci, au bout de 15 mn de course, la Lola T70 de Josserand De Murard caracole logiquement en tête, tandis que José Beltramelli, Sylvain Regnier et Pierre-François Rousselot suivent en formation serrée à plus d’une vingtaine de secondes. Une fois les différents arrêts effectués, la Lola T70, passée aux mains de Jean-Marc David, entame le dernier quart d’heure de ronde avec une confortable avance et décroche la victoire attendue, tandis que Pierre-François Rousselot prend le meilleur sur Sylvain Regnier sous le drapeau à damier, mais rétrograde d’une place à cause d’une double pénalité. Le pilote de la Cobra Daytona remporte toutefois haut la main le « Racing 65 », où son principal rival, José Beltramelli, n’a pu rejoindre l’arrivée. 

 

Maxi 1300 Series et Youngtimers GTI Cup / Course 1 (25 mn)

Le top 5 Maxi 1300 Series : 1.Besson (Alpine A110), 2.Faliere (Rallye 2), 3.Gandini (Jem), 4.Nanteau (Audi 50), 5. Timonier (Cooper).

Le top 5 Youngtimers GTI Cup : 1.Julia (Honda Civic), 2.Benjamin (Honda Civic), 3.Hervé (Honda Civic), 4.Hawes (Golf GTI), 5.Boutolleau (VW Scirocco).

En deux mots : Le Maxi 1300 Series et la Youngtimers GTI Cup font cette saison courses communes. Assez logiquement la victoire au général est promise à l’un des animateurs de pointe de cette dernière, à l’exemple de Fabien Julia, auteur de la pole le matin. Celui-ci confirme l’après-midi en passant le cap de la mi-course en tête devant les autres Honda Civic de Damien Benjamin et Yoann Hervé. Derrière ce trio de pointe de la GTI Cup, Jean-François Besson et Philippe Gandini sont alors au coude à coude pour la victoire en Maxi 1300 Series. Au terme des 25 mn de course, David Julia conserve un net avantage, tandis que le duel entre Damien Benjamin et Yoann Hervé se conclue en faveur du premier pour 1/10 de seconde ! Philippe Gandini ralenti en fin de course après un contact avec Jean-François Besson, ce dernier  empoche la victoire en Maxi 1300 Series avec à peine plus d’une seconde d’avance sur Alexandre Faliere.

 

Trophée F3 Classic et Trophée Formule Renault Classic / Course 1 (30 mn)

Le top 5 F3 Classic : 1.Châteaux (Ralt RT3), 2.Beltramelli (March 813), 3.Rouvier (March 783), 4.Michel (Chevron B38), 5.Moores (Chevron B38).

Le top 5 Formule Renault Classic : 1.Gobba (Martini MK54), 2.Robert (Martini MK48), 3.Domas (Martini MK54), 4.Mottez (Martini MK51), 5. « Nelson » (Martini MK48).

En deux mots : Impérial lors de la séance d’essais qualifs du vendredi, Frédéric Rouvier perd de sa superbe en course en laissant immédiatement l’avantage à Matthieu Châteaux et David Caussanel, entre lesquels va rapidement venir se glisser un excellent Brady Beltramelli. A mi-course, alors qu’un Safety Car entre en piste, les trois hommes sont toujours pointés dans cet ordre devant Eric Martin et un Frédéric Rouvier au moteur mal en point. Remonté à la deuxième place, David Caussanel doit malheureusement renoncer à quatre tours de l’arrivée, trahi par sa commande de boîte, tandis qu’Eric Martin part à la faute. Devant, Matthieu Châteaux ne lâche rien et termine la course en vainqueur avec une courte avance sur le trio Brady Beltramelli, Frédéric Rouvier, Frédéric Lajoux, cinquième sous le damier mais rétrogradé ensuite par le fait de pénalités.

En Formule Renault, Lionel Robert mène les débats dès le départ et s’achemine vers une victoire incontestée avant d’être ralenti par une roue desserrée dans le dernier tour. Jean-Paul Gobba saute sur l’occasion pour décrocher la victoire, tandis que Jackie Domas complète le podium.

 

Trophée Lotus : Course 1 (25 mn)

Le top 5 : 1.Vulliez, 2.Jacquet, 3.Delhaye, 4.Beloou, 5.Cazalot,  (tous sur Lotus Seven).

En deux mots : Comme au GP de France Historique du Castellet, le Trophée Lotus présente une affiche de premier ordre à Albi avec pas moins de 36 Lotus Seven ou Caterham engagées. Vainqueur peu de temps avant de la course de SportProtosCup, Dominique Vulliez mène les premiers tours, puis Xavier Jacquet, le « poleman », reprend son bien. Passé la mi-course, les deux hommes continuent d’échanger leurs positions au fil des tours, tandis qu’Anthony Delhaye, Nicolas Beloou et Florent Cazalot croisent également le fer pour le gain de la troisième place. La sortie de piste de Vincent Bayard écourte finalement la course de deux tours. Le classement entérine la victoire de Dominique Vulliez devant Xavier Jacquet et Anthony Delhaye.

 

Trophée Formule Ford Kent et Trophée Formule Ford Zetec / Course 1 (25 mn)

Le top 5 FF Kent : 1.Genecand (Van Diemen RF92), 2.Waisler (Van Diemen RF91), 3.Michel (Van Diemen RF90), 4.Beloou (Van Diemen RF90), 5.Faggionato (Van Diemen RF81).

Le top 5 FF Zetec : 1.Sanjuan (Tatuus RC99), 2.Arnould (Mygale SJ99).

En deux mots : A bord de l’une des deux seules Formule Ford Zetec présentes, Augustin Sanjuan confirme son meilleur temps des qualifs dès le départ. Dans le sillage du Suisse, c’est une bataille autrement plus animée qui s’instaure immédiatement entre les meilleurs pilotes de Formule Ford Kent, notamment entre les utilisateurs de Van Diemen du début des années 90 que sont Gislain Genecand, Nicolas Beloou, Christopher Aimable, Laurent Waisler et Xavier Michel, pointés dans cet ordre à mi-course. Christopher Aimable parti à la faute, le groupe se réduit ensuite, puis la brève présence d’un Safety Car vient resserrer les positions à l’amorce de la fin de course. Une relance pour un ultime tour permet à Gislain Genecand de surprendre Augustin Sanjuan et de remporter la course au général.

 

200 km de l’Historic Tour / Course (90 mn)

Le top 5 : 1.Quagliozzi/Julia (Honda Civic), 2.Beltramelli/Beltramelli (Ford Escort), 3.Roche/Roche (Porsche 996), 4.Sirgue/Sirgue (Ginetta G27), 5.Manganaro/Hawes (Mazda MX-5).

En deux mots : Nouveau format de course inauguré cette saison, les « 200 km de l’Historic Tour » offrent aux pilotes déjà engagés sur des plateaux GT/Tourisme et Protos de se confronter sur une durée d’une heure trente (avec deux arrêts et un ravitaillement possible). En l’absence de la Ford GT40 de Sirgue/Raymondis, qui devait s’élancer de la pole, la lutte pour la victoire va rapidement se circonscrire entre la Ford Escort Mk1 de José et Brady Beltramelli et la Honda Civic de Franck Quagliozzi et Fabien Julia, encore roues dans roues à la mi-course. L’issue de la course demeure incertaine jusqu’au bout, les seconds finissant par arracher la victoire à une minute de l’arrivée !

 

A SUIVRE DIMANCHE

 

11 nouvelles courses, de 8h30 à 12h40 et de 13h45 à 16h55.

 

Courses à suivre en live et résultats sur www.historictour.fr. L’info continue sur Facebook (@HistoricTourFFSA), Twitter (@Historic_Tour) et Instagram.

 
FFSA - Historic Tour
Pour être définitivement retiré de nos listes de diffusion, cliquez ici.