FFSA - Championnat de France Karting
 
07/07/19 COMMUNIQUE DE PRESSE
 
 
CHAMPIONNAT ET COUPES DE FRANCE – LE MANS 06 & 07 JUILLET
 
Courses très disputées en pleine chaleur au Mans
 
Les participants du meeting FFSA Karting du Mans ont dû affronter une forte chaleur pendant tout le week-end. Le programme était chargé avec cinq catégories en lice et les courses se sont succédé tout au long de journées bien remplies. Les rebondissements n’ont pas manqué, notamment durant les manches qualificatives. Finalement, de beaux vainqueurs ont été récompensés au terme de rudes batailles.
  FFSA - Championnat de France Karting
 
Podium international pour la Coupe de France OK-Junior au Mans © KSP
 
 
La FFSA a su attirer de nombreux pilotes étrangers pour le Championnat de France OK et La Coupe de France OK-Junior organisés sur deux épreuves, Angerville et Le Mans dans des conditions très proches du Championnat d’Europe FIA Karting qui suivait à chaque fois deux semaines après les compétitions françaises. Franck Chappard a finalement décroché son deuxième titre en OK, tandis que le pilote émirati Jamie Day remportait la Coupe de France OK-Junior.

La Coupe de France KZ2, KZ2 Master et KZ2 Gentleman a connu un beau succès, accompagné d’une hausse sensible des participants par rapport à l’édition précédente. Jean Nomblot remportait la KZ2, Charles Fiault gagnait en KZ2 Master et Bruno Bénabent s’imposait après un coup de théâtre en KZ2 Gentleman.

OK : Mini’ vainqueur, Chappard Champion
C’est pourtant le Suédois Dino Beganovic qui avait ouvert les hostilités en réalisant la pole position des essais chronométrés. Mais l’Italien Gabriele Mini’ (Parolin/TM) reprenait la tête à l’issue des manches qualificatives devant le Russe Kirill Smal (Tony Kart/Vortex). Mini’ s’imposait de nouveau lors de la préfinale alors que la physionomie du Championnat semblait se préciser. En Effet, l’Espagnol Civico Genis (Croc Promotions/TM) était revenu en 2e position devant Franck Chappard (KR/Iame), le tenant du titre. Alors que Mini’ s’élançait pour une nouvelle victoire, Chappard prenait l’avantage son son rival dès le départ et donnait tout pour conserver la 2e position malgré le retour convaincant de Sami Meguetounif (KR/Iame) dans son sillage. Celui-ci résistait au retour de Beganovic et du Hollandais Dilano Vant’Hoff (Exprit/TM) en fin de course. Mini’ montait sur la 1re marche du podium devant Chappard et Meguetounif. Chappard conservait sa couronne de Champion de France OK face à Genis qui terminait 7e de la course.

Classement final du Championnat de France OK
1- Franck Chappard (FRA) – 148 points
2- Genis Civico (ESP) – 146 points
3- Sami Meguetounif (FRA) – 122 points`
4- Nicolas Picot (FRA) – 112 points
5- Kobe Pauwels (BEL) – 106 points

OK-Junior : Lindblad s’impose, Day est couronné
La compétition a été plutôt intense pendant tout le week-end en Coupe de France OK-Junior. Dès les chronos, le Britannique Arvid Lindblad (Exprit/TM) s’affichait tout en haut du tableau. Il dominait également les manches, mais Marcus Amand (Kosmic/Iame) effectuait un retour impressionnant au 1er rang lors de la préfinale. Lindblad passait à l’attaque dès le départ de la finale, suivi par l’Américain Ugo Ugochukwu (FA Kart/Vortex) et le pilote des Émirats arabes unis Jamie Day (Exprit/Vortex). Amand réussissait à reprendre la 3e place tandis que Linblad gagnait la course avec une belle avance de plus de 4’’ sur Ugochukwu. L’Australien James Wharton (Parolin/TM) terminait 4e devant le Russe Maksim Soldatov (Energy/TM). Day rétrogradait 9e à cause d’une pénalité de spoiler, ce qui lui suffisait pour repartir avec le Coupe de France OK-Junior.

Classement final de la Coupe de France OK-Junior
1- Jamie Day (ARE) – 157 points
2- Arvid Lindblad (GBR) – 151 points
3- Ugo Ugochukwu (USA) – 128 points
4- Andrea Kimi Antonelli (ITA) – 122 points
5- Maksim Soldatov (RUS) – 122 points

Coupe de France KZ2 : Nomblot vainqueur final face à Loubère
Pierre Loubère (Birel ART/TM) avait osé une stratégie pneumatique audacieuse qui l’avait aidé à dominer les 56 participants de la Coupe de France KZ2 en début de meeting. Il s’imposait en effet dès les chronos, avant de remporter trois victoires en manches ainsi que la préfinale. Jean Nomblot (Sodi/TM) s’était pourtant montré très présent derrière le leader. Profitant de l’avantage de ses gommes neuves en finale, il construisait dans les premiers tours une avance suffisante pour résister à un éventuel retour de Loubère. Nomblot parvenait à maintenir un écart d’au moins 9 dixièmes avec son rival et décrochait la Coupe de France en effectuant le meilleur temps en fin de course. Loubère montait sur la 2e marche du podium devant Hubert Petit (Sodi/TM) tandis que Paolo Besancenez (Sodi/TM), retardé au chrono comme en 1re manche, parvenait à revenir en 4e position devant Arthur Carbonnel (CRG/TM).

Batailles épiques avant la consécration de Fiault en KZ2 Master
Yoann Sanchez (Sodi/TM) avait montré son ambition en signant d’abord la pole position. Mais les manches qualificatives permettaient à Laurent Marchandise (CRG/TM) de prendre les commandes face à Charles Fiault (Sodi/TM). Sanchez reprenait la main lors de la préfinale en terminant devant Fiault et Marchandise. La bataille finale entre ces trois pilotes tournait à l’avantage de Fiault dès le 2e tour de la course. Marchandise et Sanchez étaient rapidement distancés. Antoine Poulain (Sodi/TM) revenait sur ce duo et attaquait Sanchez pour le gain de la 3e place. Fiault remportait la Coupe de France avec une avance de près de 2’’ sur Marchandise. Poulain complétait le podium devant Sanchez et Julien Rizzetto (CRG/TM).

Bénabent décroche la Coupe de France KZ2 Gentleman
Malgré leur effectif limité, les pilotes KZ2 Gentlemen de 45 ans et plus se sont livrés à une lutte acharnée pour conquérir leur Coupe de France. Emmanuel Ducrot (Sodi/TM) semblait au-dessus de la mêlée lors des chronos, mais c’est pourtant Alain Billon (Sodi/TM) qui prenait l’avantage durant les manches. Ducrot revenait dans le rythme en préfinale pour finir dans le sillage de Billon. La finale débutait sur un duel entre Ducrot, leader dès le 1er tour, et Billon. Les deux favoris s’accrochaient au 16e passage et Ducrot devait renoncer. Bruno Bénabent (Tony Kart/TM) en profitait pour s’emparer de la 1re place et gagner devant Benoît Portmann (Birel ART/TM). Billon terminait malgré tout 3e.
 
FFSA - Championnat de France Karting
Pour être définitivement retiré de nos listes de diffusion, cliquez ici.