La Lettre de l'Institut océanographique vous informe de l'actualité de l'Océan. Pour vous inscrire, envoyez-nous un e-mail : abonnements@institut-ocean.org.
 
Le Yersin, navire des Explorations de Monaco
N°8 - Septembre 2017  
 
 

Lors de ses Expéditions scientifiques, le Prince Albert Ier a foulé à plusieurs reprises les îles de Madère et du Cap-Vert. Un siècle plus tard, S.A.S. le Prince Albert II a choisi de démarrer les Explorations de Monaco par ces archipels, à bord du Yersin : tout un symbole ! Nous avons déjà pu réaliser de nombreuses actions d'observation, de suivi ou de conservation de la biodiversité à Madère. A l'heure où vous lirez ces lignes, le Yersin sera arrivé au Cap-Vert.

En tant que chef de cette première mission, je mesure désormais, à l'aune de l'accueil qui nous est réservé, l'héritage incomparable de la Principauté en matière d'océanographie mais aussi la responsabilité qui est aujourd'hui la nôtre en faveur d'une meilleure connaissance de l'océan et d'une sensibilisation renforcées, principalement des jeunes. Tous les interlocuteurs rencontrés sont d'ailleurs déterminés à soutenir l'engagement personnel du Prince Souverain, ce qui décuple encore notre enthousiasme à conduire ces Explorations à Ses côtés !

 

 
 
Enregistrer
Enregistrer
 
Pierre Gilles, Chef de projet à l'Institut océanographique - Chef de la mission Madère et Cabo Verde pour les Explorations de Monaco
 
 
 
S.A.S. le Prince Albert II et Rosa Pires durant les Explorations de Monaco
LA MACARONÉSIE, PREMIÈRE CAMPAGNE DES EXPLORATIONS DE MONACO
 
 
La Macaronésie, et notamment les archipels de Madère et du Cap-Vert, sont la première destination du Yersin : S.A.S le Prince Albert II de Monaco a souhaité y marquer l'héritage de Son trisaïeul le Prince Albert Ier. 
 
 
 
Au-delà de l'aspect historique, ces deux archipels réservent bien des richesses à l'équipage du Yersin. Robert Calcagno, Directeur général de l'Institut océanographique, est aussi responsable de la campagne des Explorations. A bord du Yersin, à Madère, il a pu participer aux activités historiques et scientifiques qui ont rythmé ces premières semaines aux côtés de S.A.S. le Prince Albert II de Monaco, de l'équipe des Explorations et des scientifiques locaux.
Le Prince Souverain retournera quant à lui sur le Yersin pour sa deuxième mission au Cap-Vert, le 21 septembre, fidèle aux objectifs qu'Il a fixés pour ces Explorations : contribuer à la connaissance des écosystèmes marins, promouvoir une gestion durable de l'océan et sensibiliser le plus grand nombre et notamment la jeunesse à son importance.
 
  SUIVEZ LES EXPLORATIONS  
 
 
(c) Parc Naturel de Madère
Madère : le Phoque moine à l'honneur
 
 
 
 
 
 
Madère a beau se situer dans l'Atlantique, l'archipel abrite l'une des dernières colonies de phoque moine de Méditerranée Monachus monachus.

Emmenée par Rosa Pires, du Parc naturel de Madère, l'équipe des Explorations a participé à des recherches d'habitats potentiels en explorant des cavités sur les rives des Îles Desertas, un parc naturel protégé.

La Fondation Prince Albert II de Monaco contribue depuis plusieurs années à un vaste programme de conservation de cette espèce notamment autour de l’île de Gyaros, en Grèce. A ce titre, une rencontre internationale sur le Phoque moine a été organisée à bord du Yersin.


Voir les images du phoque moine des équipes des Explorations de Monaco : cliquez ici

 
  EN SAVOIR +  
 
 
(c) Fred Buyle
ACTIONS MENEES A BORD DU YERSIN
 
 
PREMIER BILAN
 
 
 

Revivez les premiers jours des Explorations de Monaco et les retours "à chaud" des projets scientifiques :

Cartographie de la biodiversité,

Suivi des oiseaux et observations de cétacés,

Recherches sur les fonds marins

L'ensemble des résultats font désormais faire l'objet d'analyses approfondies.

 
  SUIVRE LES EXPLORATIONS  
 
 
Dévoilement de l'oeuvre de l'artiste Philippe Pasqua, Profanation - Musée océanographique de Monaco
 
 
Les aquariums du monde contre les déchets marins
 
 
 

Le 27 juillet dernier, l'aquarium du Musée océanographique de Monaco a lancé la campagne de l'Union européenne pour sensibiliser aux déchets marins. Karmenu Vella, Commissaire européen pour l'environnement, les affaires maritimes et la pêche, et Erik Solheim, Directeur général du Programme des Nations-Unies pour l'Environnement, ont été accueillis au Musée océanographique par S.A.S. le Prince Albert II de Monaco et Robert Calcagno, directeur général de l'Institut océanographique, dans le cadre de la campagne européenne "Les aquariums du monde contre les déchets marins".

Cette opération fut l'occasion pour le Musée océanographique de mettre en valeur les initiatives des acteurs monégasques en faveur de la lutte contre les déchets marins, aussi bien de la part du Gouvernement Princier que de la Fondation Prince Albert II de Monaco.

 

Cette campagne, qui rassemble aujourd'hui plus d'une centaine d'aquariums, fera l'objet d'un focus particulier le 6 octobre prochain, durant la conférence Our Ocean à Malte.

 
 
 
  EN SAVOIR +  
 
 
Institut Océanographique - Philippe PASQUA
 
 
Luttre contre les déchets marins : sensibiliser et mobiliser par l'Art
 
 
 
En marge de l'exposition Borderline de Philippe Pasqua, au Musée océanographique de Monaco, découvrez son oeuvre "Profanation", spécialement créée pour le programme "Les aquariums du monde contre les déchets marins"
 
Exposition B O R D E R L I N E, de Philippe Pasqua
Jusqu'au 7 janvier 2018 au Musée océanographique de Monaco
 
  VOIR LA CREATION DE L'OEUVRE  
 
 
ACTU DE L'OCEAN
 
 
  • IMPAC4 au Chili : l'annonce de la création de l'Aire Marine Protégée de l'Île de Pâques tombe à point nommé. Les Rapa Nui, les habitants de l'île, se sont en effet prononcés en faveur de la création de ce sanctuaire marin de 720 000 km² dans laquelle ils seront seuls à avoir le droit de pêcher. C'est la plus grande réserve marine d'Amérique Latine. Plus d'informations sur les conclusions de cette Conférence internationale sur les Aires Marines Protégées, à laquelle participait S.A.S. le Prince Albert II de Monaco : cliquez ici.
  • Our Ocean : pour sa première édition en Europe, c'est à Malte qu'aura lieu la conférence internationale Our Ocean sur les sujets liés aux déchets marins, aux Aires Marines Protégées et à la croissance bleue. https://ourocean2017.org/

  • Le Musée océanographique de Monaco accueillera, du 15 au 17 octobre prochain, le 4ème Atelier International sur la réduction de l'écart entre les impacts de l'acidification des océans et l'évaluation économique dont le thème sera "De la science aux solutions : impacts de l'acidification des océans sur les services écosystémiques - Études de cas sur les récifs coralliens". Cette réunion est organisée par l'Agence Internationale de l'Energie Atomique et le Centre Scientifique de Monaco : plus d'informations en cliquant ici.
 
   
 
 
Musée océanographique de Monaco / Maison des Océans de Paris
AGENDA DE L'INSTITUT OCEANOGRAPHIQUE
 
 
  • Les Cinéconférences reprennent à la Maison des Océans, en partenariat avec Connaissance du Monde : "La Planète des Géants - la conquête des océans", une conférence de François SARANO - mercredi 27 septembre - Maison des Océans, Paris 5ème.  Informations et conditions en cliquant ici.

  • Colloque "La Mer et l'Espace - L'Homme aux frontières du XXIè siècle, innovations et applications" (Maison des Océans, 195, rue Saint-Jacques à Paris 5e), 9 et 10 novembre 2017. Plus d'informations et inscrpitions sur : Inscriptions ouvertes sur Eventbrite

  • Avant-première du documentaire "L’homme qui voulait plonger sur Mars" : dans le cadre de la Fête de la science, la Maison des océans accueillera le 9 octobre prochain 300 lycéens venus assister à cette projection, en présence du plongeur de l’extrême et explorateur Alban Michon, du réalisateur Thierry Robert et du producteur Nicolas Zunino. Le film sera diffusé le 17 octobre 2017 sur France 5.
 
   
 
 
 
 
FOCUS SCIENTIFIQUE
Rapport de Rosa Pires, biologiste du Parc naturel de Madère, sur les recherches menées avec le concours des Explorations de Monaco sur le phoque moine
 
 
 
 
 
Le Dr Rosa Pires est titulaire d'une thèse en biologie de la conservation de l'Université de Manchester. Elle a démarré ses études sur le phoque moine de Madère en 1993 et travaille au Parc naturel de l'île sur le suivi et la protection de la petite population résiduelle qui s'y trouve.
Rosa Pires a participé aux Exploration de Monaco avec enthousiasme et professionnalisme : l'appui logistique fourni par le Yersin a permis de rechercher des habitats favorables aux phoques sur le pourtour des îles Desertas. Le compte-rendu de Rosa Pires sur ces études est en version anglaise.
 
  LIRE LE RAPPORT  
 
 
Rosa Pires, responsable Phoque Moine (Madère)
 
 
 
  Institut Océanographique
Linkedin
 
 
 
WWW.INSTITUT-OCEAN.ORG
 
 
Cliquez sur ce lien pour vous désabonner.