La Lettre de l'Institut océanographique vous tient informés de l'actualité de l'Océan. Pour toute inscription, nous envoyer un e-mail : abonnements@institut-ocean.org.
 
Institut Océanographique
N°2 - Septembre 2016  
 
 

La troisième édition de la conférence Our Oceans (les 15 et 16 septembre derniers à Washington) a confirmé la dynamique actuelle en faveur d'une meilleure gestion des océans. L’engagement des Etats à utiliser le meilleur de la technologie pour lutter contre la pêche illégale ou surveiller les grandes aires marines protégées, soutenu par les grandes fondations philanthropiques, est enthousiasmant.

Bien plus douloureux, les attaques de requins récentes de La Réunion et de Nouvelle Calédonie (dont une mortelle) ravivent les débats. L’Institut océanographique reste aujourd’hui fidèle à ses convictions : une mobilisation collective, des solutions de prévention efficaces et la responsabilité individuelle pourront bien mieux favoriser la cohabitation que le mirage des "prélèvements". C’est pourquoi nous avons choisi de consacrer un grand dossier au "risque requin".

 
Robert Calcagno, Directeur général.
 
 
 
Découvrir notre programme
REQUINS, AU-DELÀ DU MALENTENDU
 
 
UN PROGRAMME CONTRE LES IDEES-RECUES 
 
 
 

Depuis 2012, l’Institut océanographique mène un grand programme sur les requins pour battre en brèche les idées-reçues sur ces grands prédateurs et, sur la base des dernières connaissances scientifiques, en proposer une vision plus objective autour de principes clés :

  • Les requins ne sont pas les monstres sanguinaires que notre culture populaire en a fait. Bien qu'un risque existe parfois, il est géographiquement localisé et peut être géré.
  • Les requins sont aujourd’hui très sérieusement menacés par l'Homme. Près de 100 millions de requins sont pêchés chaque année et certaines espèces ont déjà disparu à près de 90%.
  • Les requins sont essentiels à l’équilibre et à la vitalité des océans, notamment en régulant les populations de nombreuses autres espèces.

L’Institut océanographique cherche à promouvoir une cohabitation apaisée entre hommes et requins, y compris dans les rares cas où ils présentent un risque pour nous.

Nous vous invitons à venir rapidement découvrir notre Expo Sensation "Requins" au Musée océanographique, jusqu’à fin 2016.

Pour en savoir plus, le livre "Requins, au-delà du malentendu" est disponible en librairie.

 
  EN SAVOIR +  
 
 
Voir le Motion Design (c) Agence Shakebiz
 
 

REQUINS : COMPRENDRE RISQUE ET SOLUTIONS EN 2'

 
 
 

Grâce à cette animation de 2 minutes, découvrez l’essentiel de la « Boite à outils » de l'Institut océanographique et les solutions techniques qui permettent aujourd’hui d’envisager une cohabitation pacifiée avec les requins.

 
 Watch this video in english here!
 
  VOIR LA VIDEO (c) Agence Shakebiz  
 
 
Institut Océanographique
 
 
PETIT TOUR DU MONDE DE L'ACTUALITE DES REQUINS
 
 
 
Pour avoir un aperçu de l'actualité des requins, cliquez les liens ci-dessous :
 
 
 
  ACTU REQUIN  
 
 
41 ans séparent ces affiches...
 
 

"HOLLYWOOD SACRIFIE LES REQUINS
SUR L'AUTEL DU BOX-OFFICE"

 
 
 

A l’occasion de la sortie du film « The Shallows » mi-août dernier, Robert Calcagno publiait dans le Huffington post une tribune rappelant comment le cinéma fait volontairement perdurer l’image des requins « mangeurs d’homme ».

Quinze jours plus tard, deux attaques (dont une mortelle) venaient rappeler que les requins sont bien des animaux sauvages, de grands prédateurs puissants face auxquels certains usagers de la mer, surfeurs notamment, sont vulnérables.

Pour autant, la méchanceté, la cruauté, la « déviance », prêtées par le cinéma à ces animaux restent la projection de travers tristement humains. Nullement malfaisants, certains grands individus constituent un risque naturel face auquel l’homme doit mobiliser son intelligence et sa technologie et non son mépris et sa haine.

 
 
 
  LIRE LA TRIBUNE  
 
 
 
 
FOCUS SCIENTIFIQUE
LES REQUINS
 
 
 
 
 
« Requin » : le mot fait encore peur ! Le terme est populaire : on qualifie souvent de « requin » une personne impitoyable en affaires ! Au-delà de l’image mythique du requin, la réalité est bien différente. Les résultats des recherches scientifiques de ces dernières décennies ont fait évoluer notre perception des requins...
 
Bernard SÉRET, IRD/Muséum national d’histoire naturelle de Paris
 
  TÉLÉCHARGER la fiche  
 
 
(c) Michel DAGNINO
 
 
Animation ImmerSEAve 360°
 
 
IMMERSEAVE 360°
 
 
 
Le 11 juillet dernier, le Musée océanographique innovait avec ImmerSEAve, une immersion dans l'image grâce aux technologies de réalité virtuelle à 360°. Aujourd'hui, le bilan est très positif avec plus de 4 500 visiteurs qui ont partagé la grande aventure des Expéditions de l’Institut océanographique : sans masque ni tuba, ils ont plongé, admiratifs, dans la Mer de Sulu en compagnie de S.A.S. le Prince Albert II de Monaco, filmé lors de son expédition aux Philippines en avril dernier...
  EN SAVOIR +  
 
 
   
Institut Océanographique
ACTU DE L'OCEAN
 
 
CONGRES MONDIAL DE LA NATURE DE l’UICN 2016
 
1er au 10 septembre à Honolulu, Hawaï
 
 
 
S.A.S. le Prince Albert II de Monaco s'est rendu à Hawaï pour participer à la session "Réseaux régionaux d'aires marines protégées : leur contribution aux défis globaux". Celle-ci avait pour objectif de promouvoir l'importance et la valeur ajoutée des réseaux régionaux "humains" de gestionnaires d'aires marines protégées pour contribuer à relever les défis du changement climatique.
 
  VOIR LES RÉSULTATS DU CONGRES  
 
 
 
 
OUR OCEANS : UN TRUST FUND POUR MONACO
 
 
 
Sous la houlette de John Kerry, Secrétaire d'Etat américain, le congrès international Our Oceans s'est réuni à Washington les 15 et 16 septembre derniers.
A cette occasion, plus de 136 initiatives sur la protection de l'océan ont été annoncées par les pays participants, évaluées à plus de 5,24 milliards de dollars.
La Principauté de Monaco* a confirmé son investissement à hauteur de 500 000€ dans la création d'un Fonds Fiduciaire, en partenariat avec la France et la Tunisie, destiné à soutenir les efforts de protection des aires marines méditerranéennes et de favoriser de nouvelles initiatives. L'Institut océanographique s'est engagé à impliquer ses visiteurs et mobiliser le réseau des aquariums de Méditerranée à ses côtés.
 
* La Principauté était représentée par S.E.M. Bernard Fautrier, Vice-Président de la Fondation Prince Albert II de Monaco, S.E.Mme Magguy Maccarion Doyle, Ambassadeur de Monaco pour les Etats-Unis d'Amérique et le Canada et Robert Calcagno, directeur général de l'Institut océanographique.
  EN SAVOIR +  
 
 
   
 
 
MONACO DEFEND LES AIRES MARINES EN HAUTE MER
 
 
 
La Principauté de Monaco a participé à la 2ème session du Comité Préparatoire sur l’élaboration d’un instrument international se rapportant à la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer. Associée au Costa Rica pour les discussions concernant la conservation et l’utilisation durable de la biodiversité marine des zones ne relevant pas des juridictions nationales, la Principauté a défendu un cadre universel permettant la création de nouvelles aires marines protégées (AMP) en haute mer.
Ces AMP restent le meilleur outil pour assurer la conservation de la biodiversité à court comme à long terme.
  LIRE L'ARTICLE  
 
 
   
Le robot humanoïde Ocean One et Michel L'Hour
 
 
LES CONFERENCES DE L'INSTITUT OCEANOGRAPHIQUE
 
 
 
La conquête de La Lune et l’archéologie des abysses
 
L'Institut océanographique et le Yacht Club de Monaco organisent, le lundi 26 septembre, à 19h00 au Musée océanographique (entrée libre), la conférence « La conquête de La Lune et l’archéologie des abysses ». Cette conférence exceptionnelle sera donnée par Michel L’Hour, directeur du Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines (Drassm) et conservateur général du patrimoine au Ministère de la Culture.

Vous pourrez assister à la projection d’un film inédit sur les dernières campagnes archéologiques profondes du Drassm et découvrir les technologies de pointe employées, dont l'humanoïde OceanOne, permettant de repousser les limites de l'archéologie sous-marine.

Conférence du 8 juin 2016 - "Plastique en mer, comment traiter le problème à la source ?"

Retrouvez la vidéo de cette conférence spéciale qui a rassemblé 10 intervenants (scientifiques, industriels et associatifs) pour évoquer l'ensemble des questions relatives au problème des déchets plastique et de leur dispersion dans l'océan...

Cliquez ici pour voir la vidéo

 
 
 
  EN SAVOIR +  
 
 
Institut Océanographique
REVUE DE PRESSE DES OCEANS
 
 
SUIVEZ TOUTE L'ACTUALITE DE LA MER...
 
 
 

Le monde marin vous passionne ? Ne manquez plus rien sur son actualité, grâce à notre « Revue de Presse des Océans » ! Chaque lundi, recevez une sélection des meilleurs articles consacrés à la biodiversité, aux grands fonds ou encore aux espèces menacées. Une mine d’informations pour qui souhaite mieux connaître, aimer et protéger les océans.

 
  ABONNEZ-VOUS  
 
 
OCEANS NOW !
 
  Institut Océanographique
Linkedin
 
 
 
WWW.INSTITUT-OCEAN.ORG