La Lettre de l'Institut océanographique vous informe de l'actualité de l'Océan. Pour vous inscrire, envoyez-nous un e-mail : lettre@oceano.org
 
(c) Pixabay
N°6 - Mars 2017  
 
 

Poisson d’avenir !
Le futur de l’océan est aussi dans notre assiette.

 

Notre consommation de produits de la mer reste aujourd’hui notre première relation au monde marin, ainsi qu’un enjeu majeur de la gestion de l’océan.

Entre une pêche confrontée depuis 20 ans à ses limites et une aquaculture dont l’essor inquiète, il nous paraît essentiel aujourd’hui de donner quelques repères, quelques réflexes au consommateur. Pour concilier au mieux plaisir de déguster la mer, satisfaction de la protéger et attention portée aux pêcheurs.

C’est aujourd’hui notre ambition que de transformer le pouvoir d’achat en pouvoir d’agir pour l’océan !

 
Robert Calcagno, Directeur général de l'Institut océanographique - Fondation Albert Ier, Prince de Monaco
 
 
 
(c)pixabay
DOSSIER : CONSOMMATION DURABLE...
 
 
 ...des produits de la mer.
 
 
 
En 50 ans, la consommation de poisson a progressé deux fois plus vite que la population mondiale : la pêche a atteint les limites de l'océan dans les années 90, compensée depuis par l'aquaculture qui connaît les mêmes dérives que l'élevage intensif.
Il est urgent de faire baisser la pression que nous exerçons sur l'océan. Pour cela, nourrissons-nous avec modération et discernement. Commençons déjà par réduire et diversifier les protéines animales dans notre alimentation. Evitons bien sûr toutes les espèces protégées ou en voie d’extinction : espadons, requins, thons rouges, anguilles, tortues...
La « durabilité » de la pêche dépend de nombreux facteurs : les espèces et leur biologie, leurs milieux, les saisons et techniques employées, les modalités de transport et de conservation, le caractère social et équitable des emplois… Face à cette complexité, les labels donnent des indications utiles. Mais ils ne sont pas tous équivalents et il faut connaître les divers engagements que chacun couvre pour bien choisir ceux qui nous correspondent.

Enfin, il est généralement souhaitable de privilégier une pêche ou une production locales, bonnes pour l’emploi mais également gages de sérieux en matière de réglementations et de contrôles.

 
  EN SAVOIR +  
 
 
 
 
POISSON... pour consommateurs éclairés 
(Conférence du 21 février 2017 - Paris)
 
 
 
A l'occasion de la 1ère Semaine de la Pêche Responsable, l'Institut océanographique et le WWF, les labels Marine Stewardship Council et Aquaculture Stewardship Council, ont organisé une conférence pour expliquer les enjeux de la pêche et donner quelques clés pour bien choisir ses produits de la mer.
Intervenants : Robert Calcagno, Directeur général de l'Institut océanographique, Didier Gascuel, enseignant-chercheur en matière de pêche et de ressources halieutiques - Agrocampus Ouest à Rennes, Clara Ulrich, présidente du Conseil scientifique, technique et économique des pêches de l'Union Européenne, Marie-Christine Monfort, économiste indépendante spécialiste de la commercialisation et de la valorisation des produits de la mer et Benjamin Enault, directeur associé du cabinet Utopie.
Animateur : Frédéric Courant (www.lespritsorcier.org).
 
  VISIONNER LA CONFERENCE  
 
 
(c) okinii sushi bar
 
 
2048, la fin des sushis ?!
 
 
 
"Déjà, en 1921, Le Prince Albert Ier de Monaco s’inquiétait des ravages des premiers chalutiers à vapeur le long des côtes européennes et craignait que des milliers de pêcheurs ne se retrouvent sans emploi..."
 
Retrouvez l'interview intégrale de Robert CALCAGNO, Directeur général de l'Institut océanographique, Fondation Albert Ier, Prince de Monaco, publiée en janvier 2017 sur le site Atlantico.
 
  LIRE L'ARTICLE  
 
 
 
 
FOCUS SCIENTIFIQUE
L’évaluation et la gestion des stocks de poissons - Didier GASCUEL
 
 
 
 
 
Un enjeu fort : la durabilité des pêches maritimes et la résilience des écosystèmes
"Nul ne l’ignore plus aujourd’hui, le développement du secteur des pêches s’est traduit par un impact massif sur les ressources vivantes de la mer. Une pression de pêche excessive a conduit à une très forte diminution de l’abondance des espèces ciblées..."
 
Didier GASCUEL est Professeur en écologique halieutique, directeur du Pôle halieutique Agrocampus Ouest UMR Écologie et santé des écosystèmes (ESE) à Rennes
 
  TÉLÉCHARGER  
 
 
(c) Pixabay
 
 
(c) Institut Océanographique - F. Pacorel
 
 
PARTENARIAT ENTRE LE CENTRE SCIENTIFIQUE DE MONACO (CSM) ET LE MUSEE OCEANOGRAPHIQUE
 
 
 
« Le Musée océanographique a joué pendant une longue période le rôle d’incubateur pour le Centre Scientifique de Monaco. Nous avons une vraie histoire, une vraie intimité », explique le Pr. Patrick Rampal, président du CSM, pour définir la relation entre les deux établissements. Aujourd’hui, une alliance forte, celle de leaders mondiaux chacun dans leur domaine, est mise au service de l’Océan grâce à la politique menée par S.A.S. le Prince Albert II. Cette collaboration renouvelée renforce nos capacités à diffuser - auprès du public, des décideurs économiques et politiques, des médias et des relais d’opinion - des éléments de connaissance et de compréhension du milieu marin, indispensables pour inciter à sa sauvegarde.
 
  EN SAVOIR +  
 
 
(c) Pixabay
AGENDA DE L'OCEAN
 
 
  • Ciné-conférence "Connaissance du Monde" : Under the Pole II
  • Ghislain Bardout a exploré le Pôle Nord durant un an et plongé jusqu'aux plus grandes profondeurs jamais atteintes sous la glace... A la Maison des Océans (Paris) le 29 mars 2017. Renseignements  en cliquant ici
  • 8ème Monaco Blue Initiative, (Musée océanographique, Monaco), 2 & 3 avril 2017 (sur invitation) - Détails ici.
  • 3ème Session du Comité Préparatoire aux négociations sur la Haute Mer, (ONU, New-York), du 27 mars au 7 avril 2017 - détails ici.
  • 1ère Semaine de l'Océan à Monaco, (Monaco), du 30 mars au 4 avril 2017. Informations (à partir du 21 mars) sur www.monacooceanweek.org.
 
   
 
 
ACTU DE L'OCÉAN
 
 
  • UICN  : 1er rapport sur les microplastiques dans l'océan
L'objectif de ce rapport est de fournir l'une des premières évaluations quantitatives mondiale des rejets directs de microplastiques primaires dans l'océan... Lire le rapport (anglais)  A découvrir sur ce thème les superbes infographies du site Qu'est-ce Qu'on Fait ? : microbille, maxi dégâts !
  • L'ONU déclare (enfin) la guerre au plastique en mer
Le PNUE (Programme des Nations-Unies pour l'Environnement) lance une campagne d'envergure mondiale, #OcéansPropres, visant à mettre fin aux déchets marins. Lire le communiqué
  • Baisse de la production d'oxygène de l'Océan
Une étude canadienne parue dans la revue Nature nous indique une baisse de 2 % de la quantité d'oxygène dans l'ensemble des océans ; l'océan Arctique, qui ne représente qu'environ 1,2 % du volume total des océans, concentre 7,6 % de la baisse d'oxygène globale... Lire le site Nature (en anglais) 
 
   
 
 
(c) Pixabay
 
 
REVUE DE PRESSE DES OCEANS
 
 
 
Chaque lundi, recevez la sélection des articles consacrés à la mer : une mine d’informations pour qui souhaite mieux connaître, aimer et protéger les océans !
 

En lien avec notre dossier, découvrez les actualités de la pêche ici !

 
  REVUE DE PRESSE DES OCÉANS  
 
 
 
  Institut Océanographique
Linkedin
 
 
 
WWW.INSTITUT-OCEAN.ORG